Summertime...

P1040110.JPG

 

A mes heures perdues,

près de ces eaux nues,

Où ardeur et splendeur,

Ne font que s'entremêler,

Durant bon nombre d'heures.

 

A mes heures perdues,

Sous ce soleil farfelu,

Qui s'amuse et m'amuse,

De toutes ces ruses.

 

Brille, et brûle,

avec passion,

Joue au funambule,

Sur le fil de l'horizon.

 

Peu m'importe les raisons,

Qui te poussent à badiner,

Dans ces mers d'oraison,

Je garderai, sans état d'âme,

La véhémence de ta flamme.

 

 

P1040121

 

P1040123

 

P1040127

 

P1040145

 

P1040148

 

P1040149

 

P1040153

 

P1040168

 

P1040176

 

P1040177

 

P1040210

 

P1040228

 

P1040386

 

P1040286

 

P1040333

 

P1040364

 

P1040238

 

 

 


 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :